Bête comme chou

J’aurais aussi pu intituler cet article « Il fait chaud! ». Beaucoup, beaucoup trop chaud. Chachat traîne sa carcasse poilue de son panier à la terrasse, de la terrasse à son plaid, et de son plaid au parquet, en soulignant tous ces efforts de soupirs à fendre l’âme. De mon côté, j’ai ressorti les fringues de plein été, combi, robes et grandes jupes que j’achète chaque année à pas cher chez H&M.

Et dans tout ça, je n’ai aucune envie de cuisiner. Mais comme il faut quand même bien venir à bout du panier de la semaine, je vous ai trouvé deux recettes à manger froides, pas compliquées, et qui ne demandent pas plus d’une trentaine de minutes devant les fourneaux.

Grosse omelette aux pommes de terre et à l’aillet 

Ingrédients
1 kg de pommes de terre
1 botte d’aillet (l’aillet est aux gousses d’ail ce que l’oignon nouveau est aux oignons de garde)
8 oeufs
Sel, poivre et huile d’olive

Étape 1
Lavez et épluchez les légumes.
Coupez les en petits dés.
Faites chauffer un peu d’huile dans une grande sauteuse allant au four.
Versez les légumes et faites revenir quelques minutes à feu vif.
Salez, poivrez, et laissez cuire 15 minutes à feu moyen, jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes.

Étape 2
Battez les oeufs en omelette.
Salez, poivrez.
Versez les oeufs sur les légumes, et enfournez à 180° pour 15 minutes.

Salade de chou rave

Ingrédients
2 petits chous raves
1 càc de sucre
1 càc de nuoc-mam
1 càc de vinaigre de riz
1/2 càc d’huile de sésame
2 càc d’huile d’olive
Le jus d’un demi citron vert

Recette
Lavez et épluchez les chous.
Râpez les grossièrement.
Mélangez les ingrédients de la vinaigrette dans leur ordre d’apparition dans la liste des ingrédients.
Versez la vinaigrette sur le chou, et laissez reposer quelques heures au réfrigérateur.

Blettes forever

Être à l’AMAP m’a permis, en un an de distributions, de réévaluer mon opinion sur certains légumes. Parmi ceux-ci, les blettes sont dans doute celles qui ont connu le saut le plus important, de « eurgh, non merci, jamais de la vie » (vous vous souvenez, vous aussi, des blettes toutes molles dans cette sauce blanche semi-épaisse, servies à la cantine ?) à « quand est-ce qu’on en aura, cette saison? ».

Et j’ai eu envie de prêcher la bonne parole, et de faire en sorte de ramener vers ces jolies feuilles vertes aux cotes blanches tous ceux qui m’avaient dit, la première fois que j’en avais dans mon panier,  » tu vas voir, même bien cuit, c’est dégueu ». Pour ce faire, j’ai repéré une recette de tourte qui adoucit le goût un peu amer de la blette en le mélangeant au crémeux de la ricotta. Pour faire passer encore mieux la pilule, vous pouvez ajouter comme moi de la salade, au goût très neutre.


Tourte aux blettes et aux oeufs
Ingrédients
250g de farine blanche
160g de beurre demi-sel froid coupé en dés
500g de ricotta (200 pour la pâte et 300 pour la garniture)
400g de blettes (cotes et feuilles)
1 salade moyenne
6 oeufs
60g de parmesan râpé
Sel, poivre, muscade

Étape 1
Dans un saladier, versez la farine et le beurre.
Mélangez les à la main jusqu’à obtenir une texture ressemblant à celle d’une pâte à crumble.
Ajoutez la ricotta, et mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.
Filmez la pâte, et laissez reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Étape 2
Lavez la salade, coupez la base et enlevez les feuilles abîmées.
Lavez les blettes.
Déchirez blettes et salade avec les doigts, et placez les morceaux dans une grande poêle.
Faites chauffer la poêle à feu moyen, couvrez, et laissez flétrir les feuilles jusqu’à ce que leur volume ait réduit de moitié.
Quand les légumes sont cuits,versez les dans une passoire et laissez les égoutter jusqu’à refroidissement.

Étape 3
Pressez les légumes dans vos mains pour retirer l’excédent d’eau.
Coupez les de nouveau grossièrement au couteau.
Versez les dans un saladier, ajoutez la ricotta restante et deux oeufs battus.
Mélangez, puis incorporez le parmesan.
Salez, poivrez, et ajoutez une pincée de muscade.

Étape 4
Sortez la pâte du réfrigérateur et divisez la en deux.
Étalez les deux morceaux aux dimensions de votre moule à tarte.
Foncez l’une des pâtes au fond de votre moule, et piquez la à l’aide d’une fourchette.
Versez dessus la préparation à la ricotta.
À quatre endroits (à 2-3 cm du bord du moule), faites des creux dans la garniture, et cassez un oeuf dans chaque creux.
Recouvrez avec la deuxième pâte.
Humidifiez les bords des deux pâtes et soudez les avec vos doigts.
Faites un trou au centre de votre tourte (cela permettra à la vapeur de s’échapper pendant la cuisson), et badigeonnez le dessus de lait.
Enfournez à 190° pour 50 minutes.

Nostalgie

Cette semaine, j’ai décidé de revenir sur une recette qui fait partie de mes hits culinaires depuis quelques années déjà, un bon gros gâteau qui satisfait petits et grands à toute heure du jour, en s’inspirant d’un des grands classiques de la cour de récré.

Lequel, me direz-vous? Voici quelques indices: son créateur est un « papi » gâteau, il vient généralement dans une barquette en faux aluminium, il arbore de jolies « rayures », se décline en plusieurs formats (dont un, miam ultime, avec une barre de chocolat au milieu), et son nom évoque les grandes plaines africaines. Vous avez trouvé? Oui, il s’agit bien du Savane!
Pour tout vous avouer, ça fait un certain nombre d’années que je n’en ai plus mangé. De peur surtout d’être déçue (Vous avez remarqué, vous aussi, que les grands favoris de notre enfance n’ont plus tout à fait le même goût?). Mais je me souviens comme si c’était hier de sa saveur sucrée et très peu chocolatée, de sa texture dense, et de la barquette dont on raclait les bords avec le doigt pour ne pas en perdre une miette! Bref, le Savane occupe une belle place dans mon panthéon de la nostalgie culinaire, tout en haut avec les petits coeurs au chocolat et les coquelines à la fraise.

Et aujourd’hui, je vais vous permettre de revivre un petit bout de votre enfance, avec cette recette de marbré façon Savane, qui reproduit quasi à l’identique l’original. Si vous cherchez sur le net, vous trouverez cette recette sous le nom de cake excellent.


Ingrédients
250g de farine
250g de sucre blanc
150g de beurre demi-sel fondu
4 oeufs
4 càs de lait
2 càs de cacao en poudre (cacao sucré type « poulain »)
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure chimique

Recette
Dans un saladier, mélangez les sucres, le beurre et les oeufs.
Ajoutez le lait, puis la farine et la levure.
Divisez la pâte dans deux bols, et ajoutez le cacao dans l’un d’eux.
Versez la pâte nature dans le fonds d’un moule recouvert de papier sulfurisé. (rond ou rectangle, à vous de voir)
Recouvrez avec la pâte au cacao.
Avec une fourchette, faites des boucles dans la pâte en partant du fonds du moule vers le haut.
Enfournez à 180° pour 55 minutes.

Y a plus de saison

Ma bonne dame! Regardez moi ça:on en est à notre deuxième long week-end de mai, et on n’a pas encore pu ranger les bottes en caoutchouc et les duffle coats. Et pendant ce temps-là, sur les étals, on voit apparaître les premiers légumes nouveaux. Mais vous avez envie de vous lancer dans des recettes de printemps, vous?

Comment on fait, alors? Personnellement, j’ai trouvé l’inspiration de cette semaine dans le canard qui accompagne mon panier hebdomadaire à l’AMAP. Et je vous donne donc une recette qui associe les légumes de printemps au réconfort de l’hiver.

Tatin de chou-rave et navets à la feta

Ingrédients
250g de farine T65
150g de beurre demi-sel (100g fondu pour la pâte à tarte et 50g en petits morceaux pour le caramel)
10cl d’eau tiède
1 càc de levure chimique
1 chou-rave
1 botte de navets nouveaux
200g de feta
1 càs de vinaigre de cidre
2 càs de miel de forêt

Étape 1
Dans un saladier, versez la farine, la levure, le beurre fondu et l’eau tiède.
Mélangez jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène.
Réservez au réfrigérateur.

Étape 2
Lavez et épluchez les légumes.
Coupez les en tranches fines.
Disposez les dans une grande poêle, et mouillez les à mi-hauteur avec de l’eau.
Portez à ébullition.
Quand l’eau bout, ajoutez le vinaigre, le miel et le beurre en morceaux.
Laissez à feu vif jusqu’à ce que tout le liquide ait disparu et que les légumes aient bien coloré.

Étape 3
Chemisez un moule à tarte de papier sulfurisé.
Disposez les tranches de légumes en rosace.
Recouvrez de feta émiettée.
Étalez votre pâte, et recouvrez en les légumes, en prenant soin de replier les bords vers l’intérieur.
Enfournez à 220° pour 10 minutes, puis baissez à 200° pour 30 minutes de plus.
Retournez immédiatement sur un plat de service, et ôtez délicatement le papier sulfurisé.