Pommes et chocolat

Aujourd’hui, c’était repas sympa avec des amis/anciens collègues de boulot. Et, comme j’adore ça, je le suis chargée du dessert.

J’avais une grosse envie de chocolat, mais quelques pommes qui végétaient au fonds du frigo, désespérément en attente d’être cuisinées. Comme je n’arrivais pas à me résoudre à suivre uniquement la voix de la raison, qui l’incitait à m’occuper de mes fruits avant qu’ils deviennent inutilisables, j’ai donc décidé de faire deux gâteaux.

Le premier, c’est ce gâteau aux pommes caramélisé , inspiré de cette recette.

Ingrédients 
190g de farine T55
190g de beurre demi-sel fondu
190g de cassonade
3 oeufs
60g de yaourt nature
60g de poudre d’amandes
1 càc d’extrait de vanille
1 càc de levure chimique
2 petites pommes

Recette
Dans un saladier, battez le sucre et le beurre.
Ajoutez les oeufs un à un, en mélangeant bien entre chaque.
Versez la poudre d’amandes, puis la farine et la levure.
Mélangez, puis ajoutez le yaourt et la vanille.
Lavez les pommes,enlevez le trognon, et coupez les en tranches épaisses.
Versez la pâte à gâteau dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé.
Enfoncez légèrement les tranches de pommes dans la pâte, et saupoudrez d’un peu de cassonade.
Enfournez à 210° pour 10 minutes, puis baissez la chaleur du four à 180° et poursuivez la cuisson 30 minutes.

Avec le deuxième gâteau, vous marquerez dans le mille quelle que soit l’occasion. C’est ma recette fail safe de gâteau au chocolat hyper moelleux.

Ingrédients
200g de chocolat à pâtisser
200g de sucre glace
200g de beurre demi-sel
5 oeufs
50g de farine T55
50g de poudre d’amandes
1 sachet de levure chimique

Recette
Faites fondre le beurre et le chocolat.
Versez les dans un saladier, et ajoutez le sucre glace.
Mélangez au fouet jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Ajoutez les oeufs un à un, en mélangeant bien entre chaque.
Finissez en incorporant les amandes, la farine et la levure.
Versez dans un moule rectangulaire chemisé de papier sulfurisé.
Enfournez à 190° pour 25 à 30 minutes.

Publicités

#printemps?

Vous y avez cru, vous aussi ? Depuis quelques jours, les températures remontaient, et le soleil pointait de plus en plus franchement le bout de son nez. Et puis, samedi est arrivé, et avec lui la pluie, le vent, et les frimas.

J’ai donc rallumé les radiateurs, achevé mon snood maison, 

L’est pas beau, mon tricot?

et concocté une bonne recette de mi-saison, mélangeant produits d’hiver et conserves de la belle saison.
Cette fois, pas de recette de base particulière pour ce hachis parmentier végétarien. Toutes celles que j’ai pu trouver sur Pinterest intégraient en effet ma némésis personnelle (d’accord, ma deuxième némésis, avec le chou-fleur) : les champignons.

Ingrédients 
1kg de pommes de terre
200g de lentilles vertes sèches
2 grosses carottes
2 branches de céleri
1/2 boîte de tomates au naturel (environ 300g)
1 petite courgette coupée en dés (congelée, vu que ce n’est pas encore la saison)
1 oignon moyen
1 sachet de parmesan râpé
1 bouillon de légumes
30g de beurre demi-sel
10cl de lait
Sel, poivre

Étape 1 
La veille (ou quelques heures avant), versez les lentilles dans une casserole avec 600g d’eau. Portez à ébullition, et laissez cuire une vingtaine de minutes. (surtout, ne salez pas à ce stade, les lentilles ne cuiraient pas) 

Étape 2 
Lavez les pommes de terre et coupez les en gros morceaux. (Vous aurez sans doute remarqué que, ces derniers temps, je vous conseille assez peu souvent d’éplucher les légumes. C’est parce que j’utilise des légumes bio, dont je connais le producteur, donc je sais que je peux manger la peau sans soucis. Si vous avez des doutes sur l’utilisation des pesticides dans la culture des légumes que vous achetez, n’hésitez pas à les éplucher avant de les cuisiner.)
Mettez les à cuire à la cocotte minute pour 20 minutes.
Lavez les carottes et le céleri, épluchez l’oignon.
Coupez les légumes en petits morceaux.

Étape 3
Versez un peu d’huile d’olive dans une sauteuse allant au four.
Quand l’huile est chaude, versez les légumes, salez, et faites revenir quelques minutes.
Ajoutez le bouillon et la courgette.
Laissez encore un peu sur le feu, puis versez les lentilles égouttées et les tomates avec leur jus.
Portez à ébullition, puis laissez à feu vif jusqu’à ce que tout le liquide ait disparu.

Étape 4
Quand les pommes de terre sont cuites, versez les dans un saladier.
Écrasez les au presse purée en ajoutant le lait progressivement.
Finissez en ajoutant le beurre.
Salez et poivrez.

Étape 5
Versez la purée sur le mélange aux lentilles.
Saupoudrez de parmesan.
Enfournez en position grill jusqu’à ce que le dessus du hachis soit bien doré.

De quoi bien démarrer la journée

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais en ce moment j’ai un peu du mal à me lever. Beaucoup de choses (pas toujours hyper trépidantes) à faire, pas assez de sommeil, un temps à giboulées (OK, c’est de saison), il faut parfois un petit coup de pouce supplémentaire pour sortir du lit.

Et quoi de mieux pour se lever du bon pied que la perspective d’un bon petit déjeuner ? Aujourd’hui, je vous donne donc deux recettes qui pourront vous aider à mieux supporter la transition vers le début de journée.

Pain comme un hot cross bun 
Il s’agit d’une variante de cette recette, que j’ai adaptée à ma machine à pain. Bien sûr, vous pouvez la faire à la main, mais c’est quand même plus simple avec une machine !

Ingrédients 
400g de farine T55
50g de sucre blanc
50g de beurre demi-sel fondu
1 oeuf battu
25cl de lait
100g de raisins secs
1 càc d’épices à pain d’épices
1 càc de canelle
1 càc de sel
1 sachet de levure de boulanger instantanée

Recette
Dans la cuve de la machine à pain, versez le lait, l’oeuf et le beurre.
Ajoutez, dans des coins séparés, le sucre, le sel et les épices.
Recouvrez avec la farine, faites un puits au centre et versez la levure.
Lancez le programme « pain sucré », en sélectionnant un pain de 750g.
Lorsque la machine sonne pour indiquer qu’il est temps de rajouter des ingrédients, ouvrez le capot et versez les raisins secs.

Et pour accompagner vos tartines, changez vos habitudes et goûtez au beurre de pommes.
La recette de base, c’est ici.

Ingrédients
4 grosses pommes (ou 6 moyennes)
70g de sirop d’érable
1 càs de vinaigre de cidre
1 càc d’épices à pain d’épices
1 pincée de vanille en poudre
1 grosse càs de purée d’amandes complètes

Recette
Lavez et coupez les pommes en gros morceaux. (Enlevez le coeur, mais gardez la peau si elles sont biologiques.)
Versez les dans une grande casserole, et ajoutez le sirop d’érable, les épices et le vinaigre.
Couvrez, et faites cuire à feu très vif 20 à 30 minutes. Les pommes doivent être très fondantes.
Sortez du feu, et mixez à l’aide d’un mixeur plongeant.
Ajoutez la purée d’amandes, et mixez de nouveau, jusqu’à obtenir une purée très lisse.

Le beurre de pommes se conserve quelques jours au réfrigérateur, dans un pot hermétique. Pour le conserver quelques mois, vous pouvez le stériliser dans des petits pots en suivant le mode d’emploi de votre stérilisateur. Pour ma part, j’ai fait chauffer mes pots bien fermés une grosse vingtaine de minutes à la cocotte minute.

Sortons du placard

les conserves de cet été!

Cette semaine à l’AMAP, grosse déconvenue: pas de panier de légumes! De bons fruits, tout plein de fromages de chèvre (après plusieurs essais infructueux, j’ai enfin réussi à racheter des lots supplémentaires à quelqu’un qui ne pouvait pas venir à la distribution), mais pas même une petite patate qui traîne dans un coin. La faute à qui? Au gel, aux vers qui attaquent les légumes dans les champs, et aux rongeurs, taupes et autre animaux divers. Pour toutes ces raisons, les paniers seront espacés de 15 jours tout le mois de mars.

Que faire donc, quand il ne vous reste au réfrigérateur que des pommes de terre, que vous ne voulez pas aller au magasin bio (trop cher, avec des légumes de provenance douteuse), et que les légumes du supermarché ne vous conviennent pas (non mais vraiment, c’est quoi ces carottes toutes identiques, propres, et qui ne sentent rien?)?

Ressortir les conserves faites cet été, et les épices qui traînent dans un tiroir de la cuisine. A part trois ingrédients, les deux recettes que je vous confie cette semaine peuvent donc être faites sans avoir à faire le plein au supermarché.

Comme plat principal, j’ai décidé de faire une tarte à la choucroute. Pas d’inspiration de base principale, j’ai fait un mix d’idées vues rapidement sur Pinterest et de la recette traditionnelle de ma famille.

Ingrédients
250g de farine T55
110g de beurre demi-sel fondu
10cl d’eau chaude
1 càc de levure chimique
1 conserve de 400g de choucroute crue (faite maison, avec des baies de genièvre, du poivre en grain et du cumin. Si vous ne trouvez pas de choucroute crue, vous pouvez aussi prendre un pochon de choucroute cuite, qu’on trouve en général au rayon traiteur du supermarché. )
5 pommes de terre moyennes
1 oignon
1 verre de Riesling (Attention, le choix du vin est important. Une bonne choucroute est faite au Riesling, pas avec la piquette de base du supermarché!)
1 verre 1/2 d’eau
200g de fromage blanc
2 œufs

Etape 1
Dans un saladier, versez dans l’ordre la farine, la levure chimique, 100g de beurre demi-sel fondu, et les 10 cl d’eau chaude.
Mélangez jusqu’à former une boule homogène.
Déposez la boule de pâte sur une feuille de papier sulfurisé, et étalez la à la dimension de votre moule à tarte.
Déposez la pâte dans le moule, et mettez à reposer au réfrigérateur.

Etape 2
Lavez et coupez les pommes de terre en petits morceaux.
Dans une casserole, faites revenir l’oignon dans 10g de beurre demi-sel.
Ajoutez les pommes de terre, puis la choucroute crue.
Mouillez avec le Riesling et l’eau, et portez à ébullition.
Quand le liquide bout, baissez le feu, couvrez et laissez mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes (30 minutes environ).

Si vous utilisez de la choucroute cuite, vous pouvez aller plus vite: faites cuire les pommes de terre en morceaux à part (à la vapeur ou à l’eau), puis ajoutez les à la choucroute cuite. Ajoutez un peu de vin (un demi-verre devrait suffire), et faites réchauffer rapidement.

Etape 3
Sortez votre pâte à tarte du réfrigérateur, et piquez là avec une fourchette.
Dans un saladier, versez la choucroute cuite, en prenant soin de l’égoutter un maximum.
Ajoutez les deux œufs battus et le fromage blanc, et mélangez.
Versez le tout sur la pâte à tarte, et enfournez à 220° pour 35 minutes.

Pour accompagner cette tarte, je me suis inspirée de cette recette, pour faire une soupe tomates-carottes aux épices.

Ingrédients
Une conserve de 600g de tomates entières, pelée et au naturel.
2 carottes
1 gousse d’ail
3 capsules de cardamome vertes
1/4 càc d’épices à chili
1/4 càc de curcuma en poudre
1/4 càc de gingembre en poudre
1/4 càc de cumin en poudre

Recette
Dans un mortier, mixez la gousse d’ail émincée et les épices jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Lavez et coupez les carottes en petits morceaux.
Versez les tomates (non égouttées) et les carottes dans une casserole, et ajoutez de l’eau à hauteur.
Ajoutez la pâte d’épices et portez à ébullition.
Laissez cuire une trentaine de minutes, puis mixez.