Speed speed speed

Cette semaine, pas le temps de m’attarder trop sur les menus du soir, pour cause de préparation de pot de départ. Faire suffisamment de gâteaux pour nourrir 40 personnes, c’est en effet un job prenant. Du coup, j’ai axé mes recherches sur des recettes faciles, rapides, et qui mettraient à profit mes appareils de cuisine qui bossent tout seuls.

Le résultat?
Pour les légumes, une soupe de courge et carottes épicée, repérée ici. (un avertissement concernant cette recette: elle est très très épicée. N’hésitez donc pas à diminuer la quantité indiquée, ou à servir votre soupe avec un peu de lait de coco, yaourt ou crème.)

Attention, soupe mordante!

Ingrédients
Une tranche de 500g de courge musquée (vous savez, celle qui est énorme, et généralement vendue déjà découpée)
6 carottes
2 gousses d’ail
1 bouillon de légumes
1,5L d’eau
1 càs de sirop d’érable
1 càc de curcuma
1 càc de curry

Recette
Épluchez et lavez vos carottes, puis coupez les en gros dés.
Retirez la peau et les graines de la courge, et coupez la chair en dés.
Épluchez et émincez l’ail.
Dans un soup&co, verseznles légumes, l’ail, le sirop d’érable, le bouillon et les épices.
Recouvrez d’eau, et lancez le programme 1.
Le soup&co est mon tout dernier arrivé sur mon plan de travail, mais vous pouvez aussi utiliser une casserole, ça marchera tout aussi bien, vous aurez juste à mixer la soupe après une grosse demi heure de cuisson

Pour les féculents, un hommage au pays d’adoption de ma cousine C., l’Irlande, avec un colcannon, trouvé sur l’excellent blog de Papilles&Pupilles.

Ingrédients
1kg de pommes de terre
1 petit chou vert (environ 300g)
7,5 cl de lait
40g de beurre demi sel
Sel, poivre

Recette
Épluchez, lavez et taillez les pommes de terre en petits dés.
Versez les dans une grande casserole, recouvrez d’eau et portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez cuire jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes.
Ôtez les feuilles extérieures du chou, coupez le en deux et retirez le trognon.
Émincez le chou en très fines lanières, et faites le cuire à l’autocuiseur selon les indications fournies. (Il m’a fallu 15 minutes au Cookeo.)
Lorsque tout est cuit, égouttez les pommes de terre et le chou.
Versez le lait et le beurre sur les pommes de terre, et écrasez les au presse purée.
Ajoutez le chou, et mélangez bien.
Salez, poivrez.

Craquage

Vous vous souvenez de ce que je vous disais la semaine dernière? Mon grand discours sur les vertus du craquage d’hiver sain et léger? Et bien, jeudi dernier j’ai mis tout ça aux oubliettes.

J’ai craqué, totalement. Sans aucune raison, en plus. A ce moment, je ne savais même pas que mon amie E. venait dîner le samedi suivant. Je ne peux même pas dire que j’étais dégoûtée de ne pas pouvoir rentrer dans les bottes Bocage que je voulais, vu que j’en ai trouvé une autre paire tout aussi jolie. (Comment ça, j’ai dit à mon banquier que je comptais économiser pour acheter un appart?)

Donc, voilà, je me suis retrouvée dans ma cuisine à tester cette recette. Et mon dieu, c’est TROP bon.
Muffins double chocolat



Ingrédients
250g de farine T65
120g de cacao en poudre
250g de sucre
340g de yaourt (2,5 Danone nature)
3 oeufs
100g d’huile
1 càc de levure chimique
1 càc d’arôme de vanille
1/2 càc de bicarbonate de soude
1/2 càc de sel
150g de pépites de chocolat au lait
Pralin en poudre

Étape 1
Dans un saladier, mélangez la farine, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel.
Dans un autre saladier, mélangez le sucre et les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez le yaourt, l’huile et la vanille au mélange oeufs-sucre.

Étape 2
Versez le mélange à base de farine au mélange de liquides.
Mélangez rapidement (s’il reste des grumeaux, ce n’est pas grave)
Ajoutez les pépites de chocolat, et mélangez.

Étape 3
Versez la pâte dans des caissettes à muffin, et laissez reposer 5 minutes.
Saupoudrez les muffins de pralin.
Enfournez à 190º, en chaleur statique, pour 10 minutes, puis baissez le four à 170º et prolongez la cuisson 15 minutes. (Une apparté concernant la cuisson: la chaleur statique permettra à vos muffins de pousser bien droit, sans s’affaisser. Surtout, aussi, ne faites pas la même erreur que moi, et n’ouvrez pas votre four en cours de cuisson, vous risquerez de faire retomber vos muffins. Ils seront toujours bons, mais leur forme sera très irrégulière. )


Réconfort hivernal

Une semaine seulement depuis la fin des vacances, et mon moral commence déjà sa descente vers mes chaussettes. Dur dur en effet de se motiver et de voir la vie en rose quand le soleil se cache, que la rhinite vous poursuit sans relâche, et qu’on tire ses derniers jours dans un job qu’on peut de moins en moins voir en peinture.

Heureusement, quelques pépites viennent ensoleiller mes journées: les soldes (j’ai trouvé THE montre que je voulais, à un prix décent, et livrable directement à la maison), la box du mois d’Exploratology, et (bien évidemment, vous me connaissez) la nourriture. Sur ce dernier point, en ce moment, j’ai tendance à être très chocolat-gâteau (j’ai d’ailleurs testé une version non vegan de cette brioche pour mes petits déj de la semaine, une tuerie!)-tartine, mais j’essaie quand même de me raisonner. Faudrait pas que je puisse plus rentrer dans mes derniers achats, hein!

Résultat, j’ai testé une poêlée de lentilles et courge au curry, idéale pour empêcher de se ruer trop sur le dessert, et pour se réconforter avec des épices bien revigorantes.


La recette de base, c’est ici.
Ingrédients
1 tranche de courge de 500g
100g de lentilles vertes sèches
1 petit oignon
50g de noisettes décortiquées
1 1/2 càc de curry en poudre
1 càs d’huile d’olive
1 càs de jus de citron
Sel, poivre
Yaourt, pour servir

Étape 1
Coupez la courge en petits cubes.
Épluchez et taillez l’oignon en gros morceaux.
Concassez grossièrement les noisettes. (petite astuce, pour aller plus vite: mettez vos noisettes dans un ziploc, fermez le sac, et tapez dessus avec un rouleau à pâtisserie. Vous aurez en quelques secondes des noisettes en morceaux, sans en mettre partout. )
Dans un plat recouvert de papier sulfurisé, mélangez la courge et l’oignon.
Arrosez d’huile et de curry, salez et poicrez, et enfournez 15 minutes à 200º.
Ajoutez les noisettes au plat, et poursuivez la cuisson 10 minutes.

Étape 2
Pendant que la courge rotit, rincez les lentilles sous le robinet.
Mettez les dans une casserole avec 30cl d’eau.
Portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez cuire ube vingtaine de minutes. Les lentilles doivent être tendres, mais pas défaites.

Étape 3
Mélangez les lentilles et la préparation à la courge.
Ajoutez le jus de citron et servez, accompagné d’une à deux belles cuillères de yaourt nature par part, pour atténuer le feu du curry et ajouter de l’onctuosité à la poêlée.

J’aime la galette, savez-vous comment?

Avec de la frangipane dedans!

Hé oui, nous approchons à grands pas du dernier événement culinaire de l’hiver, l’épiphanie! N’étant plus à Berlin que pour quelques jours, ma soeur et moi avons décidé de prendre un peu d’avance sur le calendrier, pour pouvoir partager ce petit plaisir.

Voici donc notre recette de galette, fortement inspirée d’ici. Vous le verrez, elle demande un peu de temps (prévoyez trois bonnes heures de préparation), mais son moelleux est incomparable, et lui permet de se conserver sans soucis plusieurs jours.

Galette des rois à la crème frangipane

Une jolie galette, moelleuse dedans et croustillante dehors

Ingrédients 
pour la première étape
50g de sucre blanc
30g de farine T55
25cl de lait
2 oeufs
1 gousse de vanille
pour la deuxième étape
125g d’amandes en poudre
125g de beurre pommade (pensez à sortir votre beurre du réfrigérateur au moins une heure à l’avance)
100g de sucre blanc
3 jaunes d’oeufs
1 càc d’arôme d’amande amère
pour la troisième étape
2 pâtes feuilletées (comme les Allemands sont spéciaux, elles sont ici rectangulaires)
1 jaune d’oeuf

Étape 1: la crème pâtissière
Dans un saladier, versez le sucre et les oeufs, et mélangez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez la farine, et mélangez.
Fendez la gousse de vanille en deux, et mélangez en le contenu avec le lait dans une casserole.
Faites chauffer le lait, puis versez le sur le mélange sucre-oeufs-farine.
Mélangez, puis versez le contenu du saladier de nouveau dans la casserole.
Chauffez à feu moyen jusqu’à ce que le mélange prenne une consistance épaisse, en remuant constamment.
Versez la crème dans un plat peu profond (cela lui permettra de refroidir plus rapidement), et filmez au contact. Laissez reposer au réfrigérateur au moins une heure.

Étape 2: la crème d’amande
Mélangez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Ajoutez les jaunes d’oeufs un par un, et mélangez.
Ajoutez les amandes et l’arôme, et mélangez.

Étape 3: le montage
Mélangez la crème pâtissière et la crème d’amande.
Déroulez une première pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et versez dessus la crème frangipane. (Faites attention à laisser un espace d’environ 2 cm libre sur les bords, pour pouvoir refermer votre tarte.)
Badigeonnez les bords de la première pâte avec le jaune d’oeuf.
Déposez la deuxième pâte au dessus de la première, et soudez les bords.
Badigeonnez la pâte supérieure de jaune d’oeuf, et dessinez y des stries avec le dos d’un couteau.
Laissez reposer la tarte finie une heure au réfrigérateur.
Enfournez à 200º pour 10 minutes, puis baissez le four à 180º et poursuivez la cuisson pour 30 minutes.