Le nouveau chouchou de la cuisine

Je me dois de commencer ce post par une confession: j’adore les croques-monsieur maison.  C’est une des quelques préparations à base de viande dont j’aurais du mal à me passer. Et pourtant,  en temps normal,  je n’apprécie pas du tout le jambon (goût bizarre,  trop salé,  et ne me parlez même pas de couenne), et je n’ai presque jamais de fromage râpé dans mon réfrigérateur. Mais donnez moi un bon croque, tout chaud sorti de l’appareil,  et je le mangerais sans me poser de questions.

Le problème,  c’est que je n’aime que les croques cuisinés avec un appareil ad hoc. Au four ou à la poêle,  je trouve que le pain sèche trop, et que fromage et viande ne se mélangent pas correctement.  Depuis plusieurs années donc, j’avais renoncé à en manger à la maison.  Certes,  vous pourriez me dire que j’aurais tout à fait pu m’acheter l’appareil en question.  Ok, mais j’ai toujours eu quelque chose de mieux à faire que dépenser entre 40 et 80 Euros pour un ustensile qui m’aurait servi, au mieux,  une à deux fois par mois.

Tout cela,  c’était sans compter sur ma mère qui, après m’avoir entendu râler pendant toutes ces années,  en a eu assez et m’a, pour mon dernier anniversaire,  offert ça:

image

Mon nouveau joujou

Si vous voulez connaître les caractéristiques de l’appareil,  son prix, etc, c’est par .

Depuis quelques semaines,  je peux donc enfin m’imaginer faire ma propre pile de petits sandwiches tout chauds, au fromage bien filant, mais aussi des gaufres,  des pancakes, des petits gâteaux,  et tout plein d’autres choses aussi rapides à faire que peu diététiques.
Parce que mon nouveau joujou,  il m’a été livré avec tout ça:

image

À droite, mes cinq ensembles de plaques

Cinq paquets de plaques,  choisis parmi les douze possibilités disponibles pour le Snack collection.

Comme vous pouvez vous en douter,  je n’ai pas attendu longtemps avant de tester mon nouvel appareil. Pour le moment,  je l’ai utilisé (bien évidemment) pour des croques-monsieur classiques, des pancakes et des gaufres. Je vous donnerais donc mon avis à la lumière de ces trois recettes.

Les croques
Pour cette première utilisation,  je l’avoue,  je n’ai fait qu’observer ma soeur.  Les croques ont été faits en utilisant la plaque nº2, qui permet de diviser en deux après cuisson les sandwiches.

image

Plaque à croques-monsieur nº2

Visiblement,  dans cette utilisation particulière,  c’est assez simple.  Il suffit de préparer les croques, les poser sur la plaque du bas, fermer l’appareil et attendre l’apparition du voyant vert indiquant la fin de la cuisson.
Côté goût et texture,  il fallait s’ y attendre,  c’est nickel. Très pratique également quand vous avez des petits à table, pour éviter qu’ils ne mangent trop.

Les pancakes
Pour cette recette,  j’étais un peu dubitative.  Je ne voyais pas nécessairement l’intérêt de faire dans un appareil ce qui se fait déjà très rapidement à la poêle.
Ce premier test entièrement fait par moi m’a pourtant convaincue.  La recette proposée par le fabricant est très rapide,  et excellente au goût (j’ai quand même rajouté un sachet de sucre vanillé à la préparation initiale,  histoire de ne pas être trop tentée d’ajouter quelque chose sur les pancakes après cuisson). La cuisson en elle-même peut paraître un peu longue (comptez une grosse demi heure pour une vingtaine de petites crêpes), mais le gros avantage de l’appareil,  c’est que tous les pancakes ont la même taille,  et un aspect digne de ceux qu’on peut manger dans le commerce.

image

Pancakes tout chaud

Les gaufres
Dernière recette testée à ce jour, et les premiers ennuis.
La recette en elle-même est une nouvelle fois très bonne,  et la pâte a un excellent aspect après le repos d’une heure préconisée.  C’est à la cuisson que ça se gâte.  Au premier essai, avec une louche de pâte,  c’est la bérézina: une fois l’appareil fermé,  la pâte crue coule par tous les interstices possibles, se colle aux parois, et rentre dans la partie où se trouvent les résistances qui chauffent les plaques.  Les dix autres fois (une fois encore,  la recette est calibrée pour une vingtaine de pièces), ce n’est pas beaucoup mieux: pas moyen d’obtenir une gaufre d’aspect correct. Trop de pâte,  ça coule; un peu moins, ça fait des trous.
Bref, ça goûte bon, mais c’est relativement moche.

image

Pile de gaufre, un dimanche soir

Mon verdict final?
– Un très bon appareil,  qui permet de faire des recettes variées en utilisant les différentes plaques vendues (pour ma part,  il me reste encore à tester les petites bouchées).
– Des recettes de base faciles et qui goûtent bon.
– Un petit bémol pour la cuisson,  qui peut demander quelques essais avant d’être complètement maîtrisée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s