L’aventure amapienne a commencé

Comme je l’avais indiqué dans un précédent post (Un air de printemps dans ma cuisine), j’ai adhéré à l’AMAP de ma ville pour la saison 2016-2017. En plus de ma cotisation,  je me suis engagée à prendre un panier de légumes par semaine, et deux fromages de chèvre chaque mois.

Ce jeudi,  je me suis donc rendue à la salle communale empruntée par l’association,  à 19h pétantes,  pour ma première distribution.

Il y avait quoi?
La même ambiance que la dernière fois, chaleureuse et gentiment foutraque, même si on sent derrière une organisation bien rodée : dès que les produits arrivent et que les étals se remplissent, les files se constituent, on annonce le titre de son abonnement -dans mon cas, un lot au stand chèvre, et un petit panier aux légumes-, on ouvre son panier, et hop, il est rempli, une petite signature sur le registre, circulez Madame c’est fini.

Des producteurs très aimables et serviables, qui, il faut bien l’avouer, semblent tout droit sortis d’un reportage du JT de Jean-Pierre Pernaut. Dans ma file, j’ai eu le droit au maraîcher, entrepreneur dynamique, bien propre sur lui, du bout de ses boots à sa doudoune sans manches, et au fromager, silhouette émaciée dans ses vêtements trops grands, avec un bouche à faire rêver tout odontologue de passage.

Des produits « plus frais tu meurs ». La distribution de l’AMAP, en effet, c’est là où tu t’apercois que tu n’as jamais rencontré de légume dans son état naturel. Parce que, même quand tu vas au marché, même quand tu hantes les allées de la Biocoop ou du Natureo du coin, tu ne te retrouves pas à devoir laver ta cuisine de fond en comble parce que tes bottes de carottes et navets ont foutu de la boue partout. Quand tu vas à l’AMAP un jour de pluie, il faut faire une croix sur le joli sac de courses, et prévoir une bonne demie heure en rentrant pour tout nettoyer avant de mettre au frigo.

J’en ai rapporté quoi?
Deux fromages de chèvre affinés, tellement bons que je regrette d’avoir opté pour seulement un lot par mois!
Un kilo de pommes de terre de garde
Une botte de navets nouveaux
Une botte de carottes primeur
Une salade

Et j’en ai fait quoi?
Les pommes de terre sont passées à la casserole le soir même: épluchées, coupées en morceaux, un peu d’huile et de paprika, 45 minutes au four à 200º.

Les navets ont été intégrés avec quelques carottes et un chèvre dans une tarte tatin.

Les carottes serviront en salade, avec des betteraves et des oranges (et peut-être un peu de feta).

Le reste de salade sera cuit avec les fanes de carottes, pour faire une soupe.

Pour terminer: tarte tatin aux navets, carottes et chèvre
La recette est inspirée de celle-là.

Ingrédients
Pour la pâte
200g de farine
1 càc de levure chimique
100g de beurre salé fondu
10cl d’eau chaude
Pour la garniture
1 botte de navets nouveaux
2 carottes nouvelles
Environ 1 petit fromage de chèvre affiné
20g de beurre
3 càs de miel
3 càs d’huile d’olive

Étape 1: la pâte
Dans un tupperware qui ferme, versez tous les ingrédients de la pâte, dans l’ordre indiqué.
Agitez le tupperware horizontalement, puis verticalement quelques secondes.
Lorsque la boule de pâte est formée, mettez le tupperware au frigo pour faire reposer la pâte.

Étape 2: la garniture
Épluchez et lavez les navets.
Faites les cuire dans une grande casserole d’eau bouillante une dizaine de minutes.
Égouttez les navets et rafraîchissez les sous un filet d’eau froide.
Coupez les navets en rondelles le plus finement possible.
Épluchez et lavez les carottes.
Avec un économe, découpez les carottes en lanières.
Dans une grande poêle, faites fondre le beurre avec l’huile.
Ajoutez le miel et mélangez.
Faites dorer navets et carottes dans le mélange (une quinzaine de minutes environ)
Découpez le chèvre en tranches fines.

Étape 3: le montage
Recouvrez le fond d’un moule à tarte de papier sulfurisé (le papier doit couvrir les rebords du moule).
Disposez les navets et les carottes.
Recouvrez de tranches de chèvre.
Étalez la pâte, et recouvrez en le tout.
Enfoncez les bords de la pâte sur tout le tour du moule, pour qu’elle enveloppe bien les légumes. Faites cinq petits trous sur la pâte.
Enfournez à 200º pour 35 minutes.
Laissez reposer quelques minutes, et retournez sur un plat.

Au final, ça donne ça:

image

Tatin de navets et carottes au chèvre

Publicités
Publié dans: Food

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s